L’histoire de la Volkswagen Coccinelle

Coccinelle

Depuis son lancement, la Volkswagen Coccinelle fait sans conteste partie des voitures qui ont séduit le plus de générations, sans distinction d’âge, de sexe ni d’origine sociale. C’est pourquoi il est très difficile de ne pas lui consacrer entièrement un billet.

Tout a commencé en 1931

En lançant sont ambitieux projet de "voiture du peuple" à la demande d’Adolf Hitler, l’ingénieur Ferdinand Porsche était sans doute loin de se douter que le véhicule serait encore aujourd’hui toujours si populaire. En effet, l’engouement pour la Coccinelle a depuis très longtemps dépassé les frontières de l’Allemagne et s’est étendu aux quatre coins du monde. L’incroyable saga de cette voiture commence dans les années trente.

Cette Volkswagen était réellement une commande directe d’Adolf Hitler. Le führer veut que soit fabriquée une automobile très bon marché et donc accessible à la classe ouvrière allemande. Pour atteindre cet objectif, un cahier des charges très stricte est mis en place et chaque pièce est minutieusement étudiée avant d’être validée. Son prix ne devait en aucun cas dépasser les 1000 reichsmarks, plus précisément les 512 € d’aujourd’hui !

Une fois les caractéristiques de la voiture enfin définies, le projet est malheureusement boudé par les constructeurs automobiles allemands. Seul le gouvernement soviétique et deux fabricants de motos sont intéressés. Néanmoins trois prototypes sont d’ores et déjà construits par Ferdinand Porshe. Et c’est seulement en 1938, lors de l’inauguration de l’usine Wolsfburg que le Führer annoncera officiellement la construction de la KDF Wagen ou la Kraft Durch Freude.

La construction de la Coccinelle a failli avorter

Facilement reconnaissable grâce à sa forme arrondie et son moteur placé à l’arrière, la Volkswagen Coccinelle est équipée d’un moteur essence 4 cylindres à plat d’une puissance pouvant aller de 23 à 50 chevaux. Dotée d’une boite de 4 vitesses avec une consommation de 7 litres au 100, la "voiture du peuple" peut atteindre la vitesse maximale de 100 voire 150 km/h.

Par ailleurs, ce véhicule se démarquera également du fait de ses amortisseurs à friction, son châssis plat épousant la forme d’une poutre et ses 4 roues indépendantes. Toutefois, l’entrée en guerre de l’Allemagne en 1939 mettra entre parenthèses le projet, dans la mesure où l’usine Wolsfburg fut affecté à la production d’engins de guerre.

Et c’est en 1948, trois ans après de la fin de la Deuxième Guerre mondiale que la fabrication de la voiture va réellement commencer. Dès sa mise en circulation, la Volkswagen Coccinelle rencontrera beaucoup de succès. La preuve en 1972, elle passe devant Ford en matière de vente. Il s’en est vendu dans le monde près de 21 529 464 modèles.

Une nouvelle Coccinelle

En 1998, Volkswagen a lancé la New Beetle, qui ressemble à la Coccinelle originale mais avec des lignes plus contemporaines. En juillet 2003, la production de la Coccinelle qui avait été délocalisée au Mexique, s’arrête.

Beetle

Le succès étant toujours au rendez-vous ainsi que la demande, en 2012, une nouvelle version, la Beetle, sort des chaines !

Écrit par Max le dans Les dossiers collection

Un œil sur les réseaux sociaux

1 commentaire

Écrit par Yvan le 31/10/2016 à 08h10

Mon père conduit toujours cette voiture ! Il a utilisé le même véhicule pendant plus de 30 ans. Récemment, l’auto avait eu quelques soucis au niveau de la mécanique, heureusement que j’ai pu trouver les pièces nécessaires sur un site d’annonces. Le plus étonnant, c’est que je n’ai pas eu besoin de débourser une fortune pour les avoir.

Un œil sur les commentaires

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : j4a9p8vhxq